CRÉATION DE L'OBSERVATOIRE PHOTOGRAPHIQUE DES PAYSAGES DE LA VALLÉE DE LA SEINE - FRANCILIEN

TEZENAS - LÉON, PHOTOGRAPHES, LAURÉATS DE L'APPEL À CANDIDATURE

Après examen des 23 dossiers de photographes, les partenaires, maîtres d’ouvrage (CAUE 78, 92, 95 et SPIE de la Région) ont choisi les photographes TÉZENAS - LÉON comme lauréats.

© Jeremie Leon

Les porteurs de projet


L'Observatoire photographique des paysages de la vallée de la Seine francilien est issu d'une démarche partenariale, co-construite par les Conseils d'architecture, d'urbanisme et de l'environnement des Yvelines (CAUE 78), des Hauts-de-Seine (CAUE 92), du Val d'Oise (CAUE 95) et le Service Patrimoines et Inventaire de la Région Île-de-France.

Le projet est soutenu et financé au titre du Contrat de Plan Interregional Etat-Régions (CPIER) Vallée de la Seine et par la Communauté Urbaine Grand Paris Seine & Oise (CU. GPS&O).

 

La basse vallée de la Seine


Le territoire appartient à la basse vallée de la Seine, en aval immédiat de Paris.

Marquée par la réalité puissante de sa géographie de méandres, de coteaux élevés et de plaines alluviales, la vallée de la Seine développe des reliefs dont la blancheur de quelques coteaux calcaires annonce vers l'aval les falaises de Normandie, tandis que la densité bâtie se renforce en amont et devient progressivement continue en direction de Paris. Les séquences paysagères y sont particulièrement diversifiées (paysages naturels, agricoles, industriels, tertiaires, commerciaux et urbains). La multiplicité des usages et l'organisation des espaces qui en découlent restent particulièrement lisibles dans les paysages, depuis les accents les plus urbains de la boucle de Nanterre dominée par les magistrales tours de La Défense jusqu'à l'amphithéâtre naturel de la boucle de Moisson.
 

L'Observatoire photographique des paysages


L'Observatoire photographique des paysages de la vallée de la Seine francilien est pensé selon la méthodologie nationale des Observatoires développée par le ministère de l'Environnement dans les années 1990. Il consiste à mettre en place un outil de veille paysagère et un itinéraire photographique. Reposant sur le principe de reconductions photographiques produisant des séries, l'Observatoire est un outil d'analyse et de compréhension des évolutions du paysage. Il développe des attendus thématiques. Il associe dans sa démarche l’approche sensible et l’approche scientifique.


Un Observatoire peut en cacher un autre


L'Observatoire photographique des paysages de la vallée de la Seine francilien est conçu en collaboration avec, et dans la continuité de, l'Observatoire photographique des paysages de la vallée de la Seine normand. Ces deux Observatoires constitueront ensemble l'Observatoire photographique des paysages de la vallée de la Seine.

 

La mission


Le présent appel à candidatures vise la création, en co-construction avec les porteurs de projet, de l'Observatoire photographique des paysages de la vallée de la Seine francilien. Il s'agit d'identifier les points de vue et de réaliser 275 prises de vue augmentées d'un carnet de route.
Cet observatoire comprendra 100 photographies au final.
Durée de la mission : Avril 2020 à décembre 2020.

 

Les résultats de l'appel à candidatures

 

23 dossiers de photographes ou groupements de photographes ont été reçus à la date limite du 10 février 2020.

Le groupement de photographes Ambroise TEZENAS - Jérémie LÉON a été choisi pour la réalisation du marché

 

Le portail OPP-VS.f

 

Le portail de l'observatoire photographique de la vallée de la Seine accueillera toute la production des photographes.

https://www.s-pass.org/fr/portail/390/observatoire-photographique-de-la-vallee-de-la-seine.html

 

 

 

separateur

GALERIE D’IMAGES

separateur

SUR LE MÊME SUJET

separateur

MANIFESTATIONS À VENIR

separateur
separateur