RÉSEAU

 

Le CAUE du Val-de-Marne appartient à un réseau de 92 CAUE (au 1er janvier 2016) regroupés, sur la base du volontariat, au sein d'une Fédération Nationale, qui participe à la mutualisation et à la capitalisation d'expériences.

 

FÉDÉRATION NATIONALE DES CAUE

 

Une Fédération pour représenter, promouvoir, informer, réfléchir, diffuser, faire connaître, susciter, agir, mutualiser, fédérer.

Association loi 1901 créée le 9 mai 1980, la Fédération Nationale des CAUE regroupe les CAUE représentés par leur président. Pour le réseau des CAUE, la Fédération est un lieu d'échanges, de capitalisation et de mutualisation des savoir-faire et activités départementales.

Animer, apporter ses services aux membres et produire en réseau sont les principales missions de la Fédération.

À l'externe, elle assure la représentation, la promotion et la défense des CAUE, développe des partenariats au niveau national et organise des rencontres, congrès et colloques avec ses partenaires.

La FNCAUE porte la voix des CAUE dans les concertations nationales sur les grands enjeux du cadre de vie, en particulier lors des débats préparatoires à l'élaboration de lois.

Elle assure enfin une fonction de veille législative et réglementaire au bénéfice de ses membres.

 

LES CAUE D'ÎLE-DE-FRANCE, UN MOUVEMENT RÉGIONAL

 

Afin de mener des projets à l'échelle régionale, les huits CAUE franciliens ont fondé en 2000 l'Union régionale : Les CAUE d'Île-de-France.

Régie par la Loi de 1901, cette association coordonne et valorise le réseau territorial de compétences et de partenariats développés par chacun des CAUE. Elle développe des actions publiques régionales, tant sur le plan technique que culturel. Elle réunit à ce jour un collectif pluridisciplinaire de plus de 80 professionnels.

L'Union régionale Les CAUE d'Île-de-France a pour objet de :

• Coordonner et valoriser le réseau territorial de compétences et de partenariats développés par les CAUE sur la région. Ce réseau se constitue à partir des disciplines présentes dans chaque CAUE de la région en créant des synergies transdisciplinaires complémentaires.

• Représenter et promouvoir les CAUE auprès des services régionaux de l'État, et de toutes les instances régionales afin de les inscrire ensemble dans les politiques régionales.

• Assurer la gestion et la répartition des financements régionaux, nationaux ou européens, pour l'accomplissement des missions citées à l'alinéa 1, en créant si besoin les économies de moyens qui correspondent à ces nouvelles échelles d'intervention des CAUE.

• Organiser toute action de formation s'adressant soit au personnel des CAUE, soit à toute personne, acteur de l'aménagement du territoire et du cadre de vie, ayant une activité technique, sociale, économique ou culturelle, intéressée dans les domaines des professions concernées par les champs d'intérêt légaux des CAUE et leurs prolongements publics.

• Articuler les compétences de chaque CAUE et assurer la gestion d'actions publiques à caractère de manifestation technique ou culturelle. Ces actions se développent dans le cadre de leurs missions et de leurs expériences dans les domaines de l'architecture de l'urbanisme ou de l'environnement.

 

Ambitions 

Dans le cadre des réflexions engagées sur l'évolution de la région, face au développement de l'urbanisation, aux enjeux des transports, du logement, des paysages, de l'emploi, et dans le contexte de la mutation institutionnelle des instances de gouvernance, les CAUE d'Île-de-France, forts de leur connaissance intime et continue des territoires, souhaitent apporter à tous les acteurs impliqués une expertise singulière et affirmer leur rôle de lieu de rencontres et de débats.

 

EKOPOLIS

 

Dès 2008, à l’initiative de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME), les Conseils d’architecture, d’urbanisme et de l’environnement (CAUE) d’Ile-de-France réunis en Union régionale (URCAUE), en partenariat avec la Direction régionale et interdépartementale de l’équipement et de l’aménagement (DRIEA, anciennement DREIF), la Direction régionale et interdépartementale de l’environnement et de l’énergie (DRIEE,  anciennement DIREN), le Conseil régional d’Ile-de-France et l’Agence régionale de l’environnement et des nouvelles énergies (ARENE) ont porté le projet Ekopolis, pôle de ressources pour l’aménagement et la construction durables. 

Lancé officiellement le 17 juin 2009, ce projet a permis de développer des actions pour accompagner la mutation des pratiques professionnelles de l’aménagement et de la construction vers une meilleure prise en compte des enjeux liés au développement durable. 

Ekopolis s’est constitué en association loi 1901 depuis décembre 2013, afin d’associer plus largement de nouveaux acteurs franciliens tels que l’Agence parisienne du climat (APC), Bâtir sain, la Cellule économique régionale de la construction (CERC-IDF), le Conseil régional de l’Ordre des architectes, la Direction régionale et interdépartementale de l’hébergement et du logement (DRIHL) et la Société́ française des urbanistes (SFU).

Au regard des sujets et des actions portés par EKOPOLIS, soit 

- encourager le développement durable dans les champs de l’aménagement et de la construction, notamment du renouvellement urbain et de la réhabilitation, et de mobiliser les acteurs concernés de la région Ile-de-France dans cette optique ; 

- favoriser la qualité des réalisations, c’est-à-dire la prise en compte optimale des enjeux environnementaux, sociaux, économiques et urbains, ainsi que leur valeur d’usage, 

l’Union régionale des CAUE d’Île-de-France demeure l’un des membres associés de l’association Ekopolis, et reste active au sein du centre de ressources :

- Implication dans la démarche Bâtiments Durables Franciliens

- Fiches de retours d’expériences sur des constructions et/ou des réhabilitations

- Groupe de travail « réhabiliter » et colloques annuels

- Groupe de travail aménagement durable.

 

DOCUMENTS À TÉLÉCHARGER

MANIFESTATIONS À VENIR

SUR LE MÊME SUJET