FACADES ANCIENNES DE SEINE-ET-MARNE

UN CONTEXTE URBAIN, ARCHITECTURAL, PAYSAGER ET ENVIRONNEMENTAL

La maison ancienne de Seine et Marne, comme toute construction traditionnelle, s’édifie de façon naturelle à partir des matériaux que l’on trouve à proximité. Ainsi le plâtre et la chaux constituent la base de leur enduit. 

Si le mélange de chaux fait sobrement jouer les teintes chaudes des sables, l’enduit de plâtre offre plus particulièrement à voir toute une palette de couleurs ou de moulures, souvent finement élaborées au cœur des villes dont il pare les façades selon un style urbain “remarquable”.

Support d’une gamme chromatique riche en nuances, il enrichit ainsi la structure architecturale par leur couleur et leur texture.

Les terres et les sables teintent les façades d’ocres, de roses ou de sienne clair.

Les tuiles d’argile colorent la toiture d’un brun-rouge chaleureux.

Si les murs et les toits confèrent à l’architecture ses colorations dominantes, les éléments de détails influencent la perception du bâti et participent à sa composition.

Portes et volets, modénatures et soubassements le soulignent ou le ponctuent de leur profil en relief comme de leurs coloris.

La façade s'insère dans ce contexte, selon un lieu particulier avec les constructions environnantes, le paysage, le végétal et le minéral, avec l’eau, la terre et le ciel.

Ainsi couleurs et matières se réunissent pour évoquer un lieu et le composer par tout un jeu de nuances et de contrastes. Harmonies ou dissonances lui transmettent des qualités particulières de tonalité, de luminosité ou de pureté.

Il est donc important de tenir compte des modénatures et des couleurs originales lors de la réhabilitation de l’habitat ancien.

 

 

 

MANIFESTATIONS À VENIR

SUR LE MÊME SUJET

Couleurs
CAUE 77
Modénatures
CAUE 77
Maisons de plâtre, maisons de chaux
CAUE 77