"À VOS MARES"

LUNDI 9 AVRIL 2018 // 9HH00 À 17H00 // CONFÉRENCE & VISITE

Vous avez une mare, plusieurs mares, un réseau de mares ? Vous souhaitez les restaurer, les mettre en valeur mais vous ne savez pas comment faire ? Cette journée par la pluralité des regards et des approches a pour ambition d'enrichir votre perception et vos pratiques.

© CAUE 91/D. Potin

Programme du matin

9h30 à 12h45
Une parole/une photo
Animation : les CAUE d’Ile-de-France et la SNPN

9h00 : Accueil participants

9h30 :  Introduction
Rémi Luglia, Président de la SNPN
Thomas Joly, Président du CAUE 91, Maire de Verrières-Le-Buisson

9h40 : Qu’est-ce qu’une mare ?
Un réservoir de biodiversité, des fonctions hydrologiques, un rôle urbain…
Point de vue croisés entre Françoise Serre-Collet, Herpétologiste et chargée de médiation au Muséum National d'Histoire Naturelle, Julio Da Silva, expert VRD et hydraulique, directeur de l’Atelier LD Paysage, Patrick Douet, maire de Bonneuil (sous réserve).

10h10 : Temps d’échanges  

10h25 : Comment créer, restaurer et gérer sa mare ?  
Créer, financer, mettre en oeuvre
Point de vue croisés entre Chantal Villalard, Conseillère départementale et maire adjointe chargé des espaces verts à la ville de L’Isle-Adam ; Marc Casanes, chargé de mission biodiversité à la Région Ile-de-France ; Michel Pajard, chargé d’études à Hydrosphère

10h45 : Pause

10h55 : Comment créer, restaurer et gérer sa mare ?
Décider réaliser, financer
Point de vue croisés entre Christophe Parisot, directeur de Seine-et-Marne environnement, Thomas Bellamy, Délégué régional Ile de France de l’association Concordia ; Bruno Honoré, chargé du Plan Départemental des itinéraires de promenades et de randonnées, au Conseil Départemental de Seine-et-Marne.

11h15 : Comment créer, restaurer et gérer sa mare ?
Entretenir, déléguer, conseiller
Marie Desse, responsable de la Cellule d’animation de la Seine centrale urbaine, l’association Espaces, Camille Barbara, directrice des Projets, à la SNPN, Christiane Walter, éco-conseillère au CAUE 95

11h35 : Temps d’échanges

11h50 :  Comment connaître et faire connaître
Pédagogie, recherche, outils
Point de vue croisés entre Céline Richard du Conseil Départemental de Seine-Saint-Denis,  Bertrand Sajaloli, Maître de conférences, département de géographie de l’université d'Orléans, Alexis Bourlier, technicien zones humides, à la SNPN

12h20 : Temps d’échanges

12h35 : Conclusion de la matinée
Philippe Jacob de l’Observatoire parisien de la biodiversité à la ville de Paris

12h45 : Fin de la matinée

13h00 : Déjeuner libre

Programme de l'après-midi

14h00 / 17h00 : Cinq ateliers simultanés
 
4 visites de terrain
1 Les mares, supports d’étude et de pédagogie
Visite des mares du jardin écologique du MNHN - Jardin des Plantes, Paris 05
Avec l’intervention du MNHM
Le jardin écologique du MNHN permet de découvrir plusieurs typologies de mare et la richesse de diversité d’espèces de chacune d’entre elle, abritée sur un espace réduit, facilitant l’observation des espèces et de caractéristiques biologiques  (cycle  de  vie,  physiologie,  morphologie,  comportement, …). Cette visite apportera notamment des connaissances sur les recherches scientifiques en cours.

2 Les mares, une réponse aux défis de la gestion de l’eau et du changement climatique dans un quartier ancien
Parcours autour de 3 lieux démonstratifs, Paris 20
Avec les interventions de la SNPN ; la DEVE ; l’Association du jardin Casque d’Or (sous réserve)
En milieu urbain dense, les mares jouent un rôle majeur de stockage lors d’événements pluvieux importants et réduisent de manière significative la charge en nutriments de l’eau. Elles rendent de multiples services écosystémiques, et contribuent avec d’autres formes de milieux humides au développement de la trame bleue dans le tissu bâti. Cette visite permettra notamment de découvrir la richesse écologique du Jardin Naturel.

3 Les mares, des corridors et réservoirs de biodiversité
Les berges de Seine et le Jardin Abbé Pierre dans le quartier Seine Rive Gauche, Paris 13
Avec les interventions des CAUE, de la SNPN, et d’autres experts franciliens
La mare du Jardin Abbé Pierre, intégrée à la conception globale de ce quartier contemporain, joue un rôle essentiel dans la gestion des eaux pluviales. Véritable réservoir de biodiversité, elle forme en « pas japonais » avec la Seine et d’autres milieux humides, des lieux essentiels à la migration, la dispersion  et  les  échanges  génétiques  au  sein  des  espèces  de faune et de flore.

4 Un bassin renaturé à Cergy-Pontoise
Parc François-Miterrand, au pied de la Préfecture du val d’Oise
Avec l’intervention de la Communauté d’agglomération de Cergy-Pontoise
Depuis sa création dans les années 1970, le parc François-Mitterrand a été profondément modifié pour accueillir plus de biodiversité, avec la création de noues d’infiltration et de micro mares temporaires. Le grand bassin d'agrément autrefois entièrement bétonné s'est mué en un étang à la végétation luxuriante. La visite proposée permettra de montrer les résultats mais aussi les limites d'un telle volonté de renaturation en milieu très urbain.

Une projection débat autour du film "Mares à palabres"
Projection d’extraits du film et échanges avec les réalisateurs,
Dans la salle de l’auditorium de l’Hôtel de Ville
Avec les interventions de Christian Weiss et François Guieu, réalisateurs
"Mares à palabre" est à l'écoute de la vie aquatique au fil des saisons et de ceux qui les fréquentent. Ce sont eux qui parlent le mieux de ces petites zones humides qui de tout temps ont été des points de repères pour se rencontrer, contempler ou rêver !" Ce documentaire est le témoignage de la diversité urbaine et du retour de la nature en ville à travers des rencontres parfois improbables.

MANIFESTATIONS À VENIR

SUR LE MÊME SUJET