archives | Logements : tours de moyenne hauteur

jeudi 10 novembre 2011 de 09h00 à 17h30

La tour de moins de 50m : une réponse à la volonté du Grenelle 2 d’un urbanisme économe en ressources foncières et prodigue en qualité de vie ?

Qu’elle fascine ou rebute, la tour est le sujet depuis ses origines d’âpres affrontements entre ses partisans et ses opposants. Elle va connaître en Europe, une période de construction aussi brève que faste de 1950 à 1970 et faire l’objet d’une théorisation poussée. Néanmoins la tour fait l’objet d’un rejet épidermique. Est-ce la tour qui est coupable ou les conceptions urbaines qui sous-tendaient sa mise en œuvre ? Et si oui, ces conceptions peuvent-elles évoluer, la tour faire face aux réglementations thermiques actuelles et son architecture offrir des modes de vie renouvelés ?

À l’aide d’exposés de spécialistes et d’exemples présentés par les architectes, cette journée est l’occasion de réfléchir sur une nouvelle conception de la « tour » de logements et de son opportunité, ou non, dans la quête du développement durable.

Avec Jean-Philippe Hugron Journaliste, Le courrier de l’architecte, Bernard Landau Adjoint à la directrice de l’Urbanisme de la Ville de Paris, Jean-Christophe Masson Architecte > Tours R+13, Zac Massena 75013 (projet lauréat), Florence Raveau, Architecte > Logements, Zac Batignolles 75017 (projet lauréat), Alexandre Villatte Directeur de projet à l’Epadesa, Shay Cleary Architecte > Alto Vetro residential tower, Dublin (2008), Gwénaël Le Chapelain et Maxime Le Trionnaire a/LTA architectes > 73 + 69 Logements, Zac du Pré Gaucher, Nantes (projet lauréat).

Téléchargez les documents présentés au cours de la journée :

CAUE 92
envoyer l'article par mail