archives | La nature dans la ville

mardi 26 novembre 2013 de 09h00 à 17h30

> Des jardins ouvriers aux jardins familiaux, partagés et solidaires
> Leur rôle dans l’environnement urbain et comme lien social
> Où les implanter et avec quels moyens ?

L’histoire des jardins familiaux n’est pas récente. Apparus à la fin du XIXème siècle les jardins ouvriers deviennent jardins familiaux par la loi de juillet 1952. Le cadre légal est défini par le code rural : les jardins familiaux doivent être gérés par des associations loi de 1901.
Au milieu des années 1970, à New-York puis dans différentes villes des États-Unis, des initiatives populaires investissent les endroits laissés vacants pour les transformer en jardins de quartier. Suivant cet exemple, c’est au milieu des années 1980 que cette pratique d’appropriation collective est relayée en France par quelques associations et qu’on assiste à la renaissance des jardins familiaux.
Ces jardins se fondent sur des valeurs de solidarité et de lien entre les générations et les cultures. Cette vocation sociale a été développée par les pouvoirs publics et certaines associations en ont fait de véritables outils d’insertion. Beaucoup d’anciens jardins se sont installés dans des espaces délaissés, inconstructibles. Aujourd’hui les collectivités locales qui s’intéressent aux jardins collectifs cherchent à mieux les intégrer au cœur de la cité. Plusieurs facteurs sont alors pris en compte :
- l’intégration des jardins dans un projet plus global d’aménagement,
-une plus grande homogénéité de la qualité paysagère,
- l’ouverture des jardins au public.

La nécessité d’une politique globale :
Les jardins partagés représentent un enjeu important dans les perspectives d’aménagement des zones urbaines et périurbaines, dans l’amélioration du cadre de vie, dans la création de lien social entre les habitants et dans la mise en place d’actions favorisant l’insertion de populations en difficulté.

Informations :
CAUE92, 01 71 04 52 49.
Frais de participation : 15 €.

télécharger les documents disponibles

CAUE 92
envoyer l'article par mail