Formidable

Ceci est une auberge espagnole, un menu où nous publions sans rime ni raison tout ce que nous aimons.

-->

Spectacle par la Compagnie Nuba

Spectacle par la compagnie Nuba (Nihon Buyô, danse traditionnelle japonaise)

Le Nihon-Buyô est l’art traditionnel de la danse et du mime au Japon, apparu à l’époque d’Edo (au début du XVIIe siècle) à partir de traditions plus anciennes.
Bien que réalisé indépendamment par des spécialistes, cet art est particulièrement associé au style de danse exécutée par les geishas. Il s’agit d’une danse très complexe faisant appel à des techniques mêlant l’utilisation de l’éventail, de l’ombrelle et de certains accessoires particuliers.

La plaine des cerisiers au Domaine départemental de Sceaux sera le décor idéal pour la présentation de cet art si particulier.

Samedi 28 avril 2018 à 14h et 15h.
Durée :12 minutes.

publié le mercredi 14 mars

INFORTUNES D’UNE CITÉ MODERNE : LA MUETTE À DRANCY , 1929-2012

Un soir en histoire au MUS Jeudi 18 janvier / 19h

Depuis sa création, cet ensemble de logements sociaux est passé d’une notoriété mondiale due à sa modernité à un statut "d’erreur architecturale et urbaine", à la fois premier grand ensemble et ancien camp de concentration, détruit au deux tiers mais protégé au titre des monuments historiques. Si ces raccourcis ont séduit, ils masquent l’histoire bien plus complexe du site.

Entrée libre

publié le mardi 2 janvier

Grand jeu-concours "Patrimoines en Poésie" 2017

Participez au jeu-concours "Patrimoines en poésie" du 16 septembre au 16 octobre 2017 organisé par la Région Île-de-France et la Drac Île-de-France en partenariat avec Epopia, la RATP, Le Petit Léonard et Môm’Art.

Toues les informations sur le site : www.patrimoines.iledefrance.fr

publié le mardi Septembre 2017

la Terrasse : espace d’art et la Maison de la Musique de Nanterre

Une fois par trimestre, la Terrasse : espace d’art et la Maison de la Musique de Nanterre proposent une pause-danse à l’heure du déjeuner.

D’un chorégraphe l’autre, de Benjamin Millepied à François Chaignaud & Cecilia Bengoléa, de William Forsythe à Alban Richard en passant par Pockemon Crew… l’actualité chorégraphique renouvelle la rencontre entre la musique et la danse. La rencontre paraît évidente, et pourtant … La danse contemporaine qui n’a eu de cesse d’exister indépendamment de la musique renoue aujourd’hui le dialogue.

Critique de danse pour la Revue Esprit, Isabelle Danto a été journaliste pour la presse quotidienne (Le Figaro) et a contribué à différentes revues (Danser magazine, Mouvement, etc.). Elle intervient régulièrement dans les festivals, les écoles d’art et les théâtres. Elle est par ailleurs chargée de production culturelle audiovisuelle au Centre Pompidou.

A découvrir le jeudi 2 février de 12:45 à 13:45

publié le mardi Janvier 2017

Concours de dessin

L’œuvre architecturale de Le Corbusier à l’Unesco. À vos crayons !

Jusqu’au 30 novembre 2016 à minuit !
La fondation Le Corbusier célèbre l’inscription au Patrimoine mondial de l’humanité de l’œuvre architecturale de Le Corbusier en organisant un concours de dessin ouvert à tous de 6 à 99 ans.
Les participants sont invités à dessiner l’un des 17 bâtiments ou sites inscrits et à envoyer leur dessin :
soit par courrier à la Fondation Le Corbusier : 8/10, square du Docteur Blanche, 75016 Paris
soit par mail à : info@fondationlecorbusier.fr (les dessins devront être scannés ou photographiés en haute résolution, 300 dpi).

Désignation des lauréats en décembre.
De nombreux lots à gagner (miniatures de la collection LC éditées par Cassina, nuancier de la Polychromie architecturale édité par Les Couleurs Suisse, trois maquettes Lego de la villa Savoye, un stage à l’École d’architecture pour enfants du CAUE75, des livres sur Le Corbusier, des visites de l’un des 17 sites inscrits au Patrimoine mondial.)
Règlement sur www.fondationlecorbusier.fr

publié le lundi Novembre 2016

Street Art à la Défense

La géante d’Ella&Pitr à LA DEFENSE à voir jusqu’à la fin octobre 2016

publié le mercredi Septembre 2016

Le CAUE 92 dans l’Architecture d’Aujourd’hui

Un article de deux pages sur le CAUE92 dans le n°412 de l’Architecture d’Aujourd’hui.

Télécharger l’article :

publié le jeudi Mai 2016

Exposition "Entre Temps" au MUS

Le MUS propose une exposition conçue par le CAUE - Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement des Hauts-de-Seine. Intitulée "Entre-temps.

"Histoire d’architecture au XXe et XXIè siècle" Histoire d’architecture du XXè et du XXIè siècle", elle présente, sous forme de grands panneaux, une sélection de bâtiments patrimoniaux des Hauts-de-Seine et de Seine-Saint-Denis à la fois exemplaires et peu connus. Des maquettes d’architectes accompagnent ce dispositif afin de bien saisir l’ingéniosité et les techniques de contruction.

On y découvre des transformations contemporaines d’édifices industriels et patrimoniaux (gare de Suresnes-Longchamp, 57 métal de Boulogne-Billancourt, etc) mais aussi des édifices publics (Hôtels de ville de Boulogne-Billancourt par Tony Garnier et Bois-Colombes, Préfecture des Hauts-de-Seine par André Wogensky, usines transformées en écoles à Saint-Denis, etc) ou des ensembles de logements (cité-jardins de la butte-rouge de Chatenay-Malabry, immeuble H.B.M. de Colombes, etc)

publié le lundi Mai 2016

Exposition : Les Passagers du Grand Paris Express

Du 11 mars au 22 mai Musée des Années 30, Espace Landowski à Boulogne-Billancourt. Accès libre

Le Grand Paris Express va changer le visage de l’Île-de-France, avec la construction de 200 km de nouvelles lignes de métro automatique et 68 gares.
L’exposition, qui se tient à l’Espace Landowski – Musée des Années 30, permet de découvrir la conception de ce grand projet de transport, marquée par l’invitation à des dizaines d’architectes de créer des gares singulières et uniques qui off riront plus qu’un espace de transport : un lieu de vie, des services, des activités culturelles, du temps gagné et partagé.
Les visiteurs sont invités à découvrir les différentes facettes du projet, dans un parcours révélant l’architecture des futures gares de la ligne 15 sud et des créations artistiques inédites.

Avec la société du Grand Paris

http://www.lespassagersdugrandparisexpress.fr/

publié le jeudi Mars 2016

Exposition Flash ton patrimoine à Châtillon

du 21 janvier au 28 février 2016 à la mairie de Châtillon

Venez découvrir les créations des participant et lauréats au concours Flash ton patrimoine.

publié le vendredi Janvier 2016

Nouveau Bureau de la FNCAUE

Le Conseil d’administration de la Fédération nationale des CAUE a élu le 19 novembre 2015 son Bureau fédéral présidé par

Joël Baud-Grasset, président du CAUE de la Haute-Savoie.

Président : Joël Baud-Grasset, Président du CAUE de la Haute-Savoie
Premier Vice-Président : Michel Cornuet, Président du CAUE de l’Aude
Vice-Présidente : Danièle Vergonnier, Présidente du CAUE de l’Aveyron Vice-Président : Philippe Laurent, Président du CAUE des Hauts-de-Seine Vice-Présidente : Odile Lafitte, Présidente du CAUE des Landes Vice-Président : François Brière, Président du CAUE de la Manche Vice-Présidente : Maryse Giannaccini, Présidente du CAUE du Gard

Secrétaire :Ophélie Van Elsuwe, Présidente du CAUE de l’Oise

Trésorier : Roger Guedon, Président du CAUE de la Mayenne

Au cours de la même séance, le Conseil d’administration a désigné les membres titulaires et suppléants du collège employeurs de la Commission paritaire nationale de la Convention collective des CAUE :

Président du collège employeurs Roger Guedon, Président du CAUE de la Mayenne

Membres titulaires
Joël Baud-Grasset, Président du CAUE de Haute-Savoie
Julie Garcin-Saudo, Présidente du CAUE de l’Hérault
Roger Guedon, Président du CAUE de la Mayenne
Michel Masset, Président du CAUE du Lot-et-Garonne
Ophélie Van Elsuwe, Présidente du CAUE de l’Oise

Membres suppléants
Alain Charrier, Président du CAUE de la Gironde
Michel Cornuet, Président du CAUE de l’Aude
Michel Desbois, Président du CAUE des Côtes-d’Armor
Monique Ferrero, Présidente du CAUE du Tarn-et-Garonne
Danièle Vergonnier, Présidente du CAUE de l’Aveyron

publié le jeudi Novembre 2015

La terrasse "espace d’art" - Nanterre

Projection du film « Choukri Mesli, peintre et passeur de rêves », 2012, de Mostéfa Djadjam, jeudi 15 octobre 2015 de 20h à 22h. Entrée libre.

Vous aurez la possibilité de découvrir l’exposition Lointain proche, oeuvres de la créolisation avant et après la projection. Oeuvres de Yushin U Chang, Emmanuel Rivière, Alex Burke, Mamadou Cissé, Alighiero Boetti, Frédéric Dumond, Dimitri Fagbohoun.

publié le vendredi Octobre 2015

Centre Albert Chanot

Nuit Blanche au Centre d’Arts Plastiques Albert Chanot / Clamart

Ping-Pong de sculptures projetées

Julien Nédélec invite Éléonore False, Philip Götze, Clément Laigle, Cécile Meynier et Éric Watier

Délectation et contemplation sont au cœur de l’évènement que propose Julien Nédélec pour Nuit Blanche 2015 au centre d’art Albert Chanot, en lien avec son exposition personnelle « Pas de chute sans gravité ».

Julien Nédélec invite les plasticiens Éléonore False, Philip Götze, Clément Laigle, Cécile Meynier et Éric Watier à un dialogue contemplatif et dynamique via la réalisation en direct de sculptures rétro-projetées dans les espaces.

publié le mardi Septembre 2015

Arts en Scène dans les Hauts-de-Seine

Exposition organisée par le Conseil Départemental des Hauts-de-Seine du 10 juin au 10 décembre 2015.

Une exposition de 46 photographies grand format est présentée simultanément au nord et au sud du département, au Domaine départemental de Sceaux et au Parc départemental des Chanteraines.

Réalisée par les photographes du Conseil départemental, cette exposition présente un vaste panorama des arts dans les Hauts-de-Seine. Artistes et artisans d’art, lieux de formation et grandes institutions, événements et coulisses... sont au rendez-vous de cette promenade visuelle au service de la culture pour tous.

publié le mercredi Août 2015

Les passagers du Grand Paris Express

Les stations de la future ligne 15 Sud du Grand Paris Express s’exposent au Mac Val

Cette exposition présente, pour la première fois, les futures gares de la ligne 15 Sud du métro du Grand Paris. C’est également l’occasion de découvrir les différents temps et enjeux du projet, en empruntant le chemin des premières villes desservies qui, de Pont-de-Sèvres à Noisy-Champs, en passant par Issy-les-Moulineaux, Vanves, Clamart, Bagneux ou Châtillon, composent dans leur diversité ce qui va très prochainement devenir un nouveau territoire.
Histoire, présent, technologie, création sont ici rassemblés pour donner à voir ce paysage de demain et donner la parole à celles et ceux qui le fabriquent, comme à ceux qui s’en empareront et dont la vie, très bientôt, va changer.
Avec des travaux originaux des photographes Pierre-Olivier Deschamps et Françoise Huguier, de l’artiste Ange Leccia et de seize illustrateurs à qui a été confiée la mission de représenter les quartiers actuels des stations à venir.

Entrée libre
Du 13 juin au 20 septembre 2015
au MAC VAL

Musée d’art contemporain du Val-de-Marne
Place de la Libération
94400 Vitry-sur-Seine
+ d’infos

publié le lundi Juillet 2015

Promenade architecturale avec le MUS à Suresnes

Dans le cadre du mois de l’architecture, le Musée d’Histoire Urbaine et Sociale de Suresnes met un coup de projecteur sur les bâtiments dédiés à la culture construits à Suresnes ces quinze dernières années.

L’objectif de ces visites sera de découvrir les parties pris et les programmes architecturaux des équipements culturels.

La visite pour tout public aura lieu le samedi 13 juin de 15 h 30 à 17 h 30. (départ du MUS)
Une visite sera également proposée le 26 juin pour les publics de la manifestation du CDT 92 « les Hauts de Seine autrement ».

Trois établissements feront l’objet de cette première édition :
Le Mus, le conservatoire et la médiathèque.

Le Musée d’Histoire Urbaine et Sociale de Suresnes a ouvert ses portes en juin 2013 après plusieurs années de travaux menés par les architectes Nicola Delon et Julien Choppin de l’agence d’architecture Encore Heureux.

Le Conservatoire de musique, de danse et d’art dramatique
Dans un environnement architectural complexe et contraignant il s’agissait de concevoir un établissement artistique à la hauteur des enjeux et des ambitions définis par la Ville. En relevant tous les grands défis techniques (lumière naturelle dans les salles, acoustique irréprochable, sécurité des accès, haute qualité environnementale et dimension adaptée des espaces) l’agence BRS a conçu un ouvrage attractif, ouvert sur la ville, répondant parfaitement aux attentes des musiciens, des danseurs et des comédiens.

Le cinéma Le Capitole - la médiathèque
Le cinéma Le Capitole et la médiathèque ont ouvert leurs portes en 1999 et en 2000, construits par l’équipe d’architectes Marie-Hélène Badia et Didier Berger.

publié le mardi Juin 2015

Roman d’un voyageur

Exposition Roman d’un voyageur à la Cité de la Céramique de Sèvres

Dans le cadre de la saison coréenne "Corée mania" à Sèvres - Cité de la céramique, l’après-midi de dimanche prochain aux enfants et à leurs parents... une manière ludique de découvrir la culture coréenne, à travers la lecture de contes traditionnels et des démonstrations de percussions !

publié le jeudi Juin 2015

La révolution de Paris II

Randonnée dans les espaces urbains du Grand Paris samedi 11 avril !

Grande marche populaire et culturelle entre Montreuil et Créteil ou comment donner corps au projet du Grand Paris en foulant la ville, ses grands espaces et ses interstices pour (re)découvrir la diversité urbaine, humaine, patrimoniale, écologique et culturelle de ces territoires métropolitains souvent méconnus !

Deux amis ont créé et parcouru un sentier de 120 kilomètres autour de Paris. Leur carnet de voyage intitulé "La révolution de Paris" a été publié début 2014. Vous êtes invités à parcourir avec eux l’étape de leur randonnée entre Montreuil et Créteil à l’occasion d’une grande marche populaire.
Ce voyage fait suite à une première édition en avril 2014 dans laquelle plus de 600 marcheurs ont sillonné les multiples recoins de Saint-Denis et de Gennevilliers.
Gratuite et ouverte à tous, la randonnée invite les amateurs de promenades en ville, les curieux et les marcheurs à découvrir des paysages inhabituels, un patrimoine souvent méconnu et à rencontrer les acteurs qui font la richesse des villes qu’ils traverseront au rythme lent de la marche.

Marche de 15 km
ouverte à tous et gratuite
Départ entre 9h et 11h à Montreuil, direction le lac de Créteil via les bords de Marne.
Parcours jalonné de visites et rencontres insolites (sur inscription).
Pique-nique sur l’Île Fanac à Joinville-le-Pont.
Possibilité de rejoindre le parcours à tout moment (par la ligne A du RER).
Prévoir de l’eau, un pique-nique et de bonnes chaussures.

Inscriptions sur www.tourisme93.com et www.tourisme-valdemarne.com

Découvrir le livre « La révolution de Paris » sur le site des Éditions Wildproject, créateur de sentiers métropolitains.

publié le mardi Avril 2015

Concours de dessin pour les enfants de 6 à 12 ans

Organisé par Maisons Paysannes de France

Le thème du concours " La maison que j’aime".

Les enfants peuvent dessiner une maison connue ou imaginaire.

toutes les infos sur le site : http://www.maisons-paysannes.org/

publié le mercredi Avril 2015

Festival Chorus : 80 artistes au village de La Défense

L’édition 2015 du Festival Chorus pose ses valises du 27 mars au 5 avril prochain un peu partout dans les Hauts-de-Seine mais plus particulièrement à La Défense avec de très belles soirées musicales en perspective.

Pour cette 27ème édition, qui se déroule du 27 mars au 5 avril 2015, le festival Chorus, organisé par le Conseil général des Hauts-de-Seine en partenariat avec Defacto, renouvelle son nouveau calendrier concentré autour de deux temps-forts : les week-end des 27, 28 et 29 mars, et des 3, 4 et 5 avril.

Rappelons que le festival Chorus se tient dans une trentaine de salles partenaires des Hauts-de-Seine mais aussi, depuis sept ans maintenant, au Village du festival situé en plein coeur de La Défense et identifié comme le point central de l’évènement.

Centré autour de son chapiteau - le Magic Mirror - de 1 450 places, le Village du festival accueille 80 artistes sur 15 jours, et propose des concerts gratuits à midi et en début de soirée et des concerts payants le soir.

publié le lundi Mars 2015

Idée vacances !

Concours "Flash ton patrimoine" pour les jeunes d’Île-de-France

Vos enfants ont entre 6 et 20 ans, invitez-les à participer au concours « Flash ton patrimoine » en postant sur Internet une photographie accompagnée d’un texte court pour publier leur vision personnelle de la région et de son patrimoine. Toutes les propositions, même les plus décalées, sont acceptées.

Participation possible seul(e) ou entre ami(e)s.

Nombreux prix à gagner : Appareils photo, tablettes numériques, ateliers photo avec un professionnel de l’agence Vu’…

Le concours est ouvert jusqu’au 15 mars.
Information et participation : Flash ton patrimoine

publié le vendredi Février 2015

Espace d’art de Nanterre - La terrasse

Rencontre avec le chorégraphe et danseur Aakash Odedra

Le jeudi 12 février à 12h45, ne manquez pas la pause danse organisée par la Maison de la musique de Nanterre et la Terrasse !

publié le lundi Février 2015

Bilan synthèse 2014 des actions du CAUE92

365 jours pour conseiller, informer, former, sensibiliser
7650 particuliers, élus, administrations, professionnels, associations, jeunes ont fréquenté le CAUE92 en 2014.

> CONSEIL AUX PARTICULIERS
Depuis 34 ans, le CAUE conseille gratuitement les habitants des Hauts-de-Seine, dans plus de la moitié des communes et à son siège, quel que soit le type de logement, copropriété ou maison individuelle, quel que soit le projet, neuf, agrandissements ou réhabilitation, quel que soit le statut de l’occupant, propriétaire ou locataire.

En 2014 : 1348 rendez-vous, au CAUE, dans les communes … ou sur le terrain

> CONSEIL AUX COLLECTIVITES LOCALES
Le conseil aux collectivités territoriales des Hauts-de-Seine occupe 25% du temps du CAUE92 : commissions d’urbanisme, commissions du permis de construire, commissions FISAC, "accompagnement" en phase de pré-projet, jurys de concours, Commissions des Sites, Commissions d’urbanisme commercial, Conseils du développement durable etc.

> LES ACTIONS DE FORMATION ET D’INFORMATION En 2014 : des journées, soirées-conférences, stages, et un voyage d’étude ont été réalisés au bénéfice de 750 participants.

• Journées d’information et soirées-conférence : . Accessibilité et modes d’habiter - en partenariat avec l’UTEA 92 . Aménager en zones inondables - en partenariat avec l’UTEA 92 . Commerces de proximité et aménagement de l’espace public . Agriculture urbaine . Équipements publics, les médiathèques, ce qui change . Équipements publics, équipements des projets de renouvellement urbain, ce qui change . Conversation avec : Jean-Christope Bailly, écrivain . Conversation avec : Annie Fourcaut, historienne . Conversation avec : Jean Blaise, directeur artistique . Conversations avec : Sébastien, Marot, philosophe, fondateur de la revue « Le visiteur » . Conversation avec : Michel Desvigne, paysagiste

> Stages . « Architecture de l’habitat », 4 modules Les CAUE de Paris, des Hauts-de-Seine, de Seine-Saint-Denis et du Val-de-Marne se sont associés pour la troisième année consécutive pour proposer un cycle de formation sur la qualité architecturale, urbaine et d’usage du logement collectif en Île-de-France, intitulé « Architectures de l’habitat, logements collectifs en Île de France ». Cette formation professionnelle agréée s’adresse plus particulièrement aux chargés d’opérations et aux personnels administratifs et techniques de la maîtrise d’ouvrage publique et privée. Elle est également ouverte aux agents des services Habitat et Politique de la ville des collectivités locales. Elle repose sur une alternance d’apports de savoirs théoriques et d’éclairages sur des exemples concrets : exposés en salle, ateliers d’échanges avec des experts et des professionnels, visites commentées et mises en situation.

« Architecture de la ville », 7 modules Ce cycle de formation à la carte est proposé par les CAUE des Hauts-de-Seine, de Seine-Saint-Denis et du Val-de-Marne. Formation professionnelle d’initiation à l’architecture destinée aux instructeurs de permis de construire, aux personnels des services des collectivités territoriales et de l’État, concernés par les questions d’architecture et d’urbanisme.Les autorisations d’urbanisme (permis de construire et déclaration préalable) constituent les déclencheurs de l’acte de construire et sont une étape décisive dans le processus de projet. Ils peuvent déterminer la réussite ou non d’une opération notamment quant à son insertion dans le paysage. Cette formation veut apporter un éclairage complémentaire pour enrichir la réflexion des services du Droit des sols ; elle donne les clefs de lecture pour mieux comprendre l’architecture et ses rapports à la ville.

> Voyage d’étude Edimbourg et Glasgow, les deux villes écossaises sont à la fois proches et très différentes l’une de l’autre.

METIERS Participation Forum « Top Métiers »

JOURNEES DU PATRIMOINE « Les enfants du patrimoine »

En 2014 : 3 523 élèves des Hauts-de-Seine ont découvert 50 sites ! 21 communes et 39 partenaires pour organiser ateliers et promenades

PROMENADES URBAINES

En 2014 : 502 personnes sont venues participer aux 10 promenades urbaines organisées par le CAUE92

. Le Grand Axe historique, du Pont de Neuilly aux Terrasses de Nanterre (3 promenades) . Le « Trapèze » à Boulogne-Billancourt ((3 promenades) . Traces historiques et création architecturale à Meudon (2 promenades) . Évolution de l’architecture de la fin du 19e au début du 20e à Montrouge (1 promenade) . Cohabitations à Sceaux (1 promenade)

COMMUNIQUER, SUR L’ARCHITECTURE, LA VILLE, L’ENVIRONNEMENT

La newsletter « Carnet » En 2014 : 11 parutions. 65 500 envois, pour un public de 5 500 contacts,

Site internet du CAUE 22 000 visites annuelles

Réseaux sociaux Facebook : 1950 « amis » Twitter : 780 « abonnés »

PARTENARIAT CONSEIL GENERAL, « VALLEE DE LA CULTURE », . Participation à la publication du CG92 « Vallée de la culture » du mois du juin : « Hauts-de-Seine, 50 ans, architecture, création et métamorphose ». Dossier thématique présentant 12 réalisations.

PARTENARIAT UTEA 92, DRIEA, DRIEE, « L’Atlas des paysages et des projets urbains des Hauts-de-Seine ». Conception programmatique et encadrement d’un ouvrage de référence pour les projets architecturaux et d’aménagements à venir.

L’ATELIER PEDAGOGIQUE DU CAUE92 POUR PREPARER LES PUBLICS DE DEMAIN En 2014 : 950 jeunes ont participé a des animations et a des ateliers de sensibilisation à l’architecture et à la ville

. Le nouveau spectacle/ atelier « Arsène et l’immeuble du 42, rue Maile Angers » et les « Maisons de marionnettes »

. L’animation du mercredi après-midi « Bar à papiers »

. L’animation des vacances autour de « Constructions géantes »

. Le projet pour les écoliers des Hauts-de-Seine « Agitateurs d’espace »

Et bien sûr les actions menées en partenariat avec les CAUE d’Île-de-France

A voir sur le nouveau site internet http://www.caue-idf.fr/

publié le mardi Décembre 2014

AMBASSADE D’ESTONIE

Séminaire et rencontres B2B “Pratiques dans l´architecture contemporaine estonienne”.

Matinée du 10 décembre à l´Ambassade d´Estonie à Paris (17, rue de la Baume, 75008 Paris)

9h30 Accueil des participants, petit déjeuner

10h00 Présentation des pratiques dans l´architecture estonienne par l´Union estonienne de l’architecture et les cabinets d’architectes

10h30 Rencontres B2B avec les cabinets d’architectes estoniens

Pourquoi travailler avec les agences estoniennes ?
Un dynamisme particulier caractéristique des agences ayant émergé après la chute de l’ère soviétique
Une écriture résolument moderne avec une “touche nordique“
Une expertise dans la reconversion d’anciens bâtiments et la reconquête des friches industrielles

publié le lundi Novembre 2014

HIC et numc - au centre d’Art Albert Chanot à Clamart

Du 20 septembre au 21 décembre 2014, au centre Chanot, Thomas Lévy-Lasne expose des sujets banals dont il fait, par la peinture, exister la présence.

Le centre d’art de Clamart présente une exposition du peintre Thomas Lévy-Lasne. L’occasion pour cette première exposition monographique dans un centre d’art de présenter de sa production depuis 10 ans, fusain, aquarelle, peinture à l’huile.

Des univers forts, stimulants, qui l’accompagnent au jour le jour et que vous pourrez retrouver lors des rendez-vous que l’artiste propose en prolongement de l’exposition, notamment le samedi 22 Novembre.

publié le lundi Octobre 2014

Le samedi 4 Octobre - nuit blanche dans les Hauts-de-Seine

Les rendez-vous à ne pas manquer dans les Hauts de Seine

Le Pavillon Vendôme de Clichy invite six artistes pour une soirée de performances artistiques.
Lieu : 7 rue du Landy, 92110 Clichy
Horaires : 19h-04h

Le Centre d’art de Clamart présente les travaux de Thomas Lévy-Lasne. Alors que l’on pourrait penser à un solo-show de photographies, Lévy-Lasne nous transporte dans des tableaux, réalistes, Cet artiste puise son inspiration dans le quotidien le banal, et intensifie l’action, le moment grâce à sa peinture..

Lieu : 33 rue Brissard, 92140 Clamart
Horaires : 19h-22h

Et à Nanterre une Performance de rue : Véronique Hubert présente "Manière Image mouvement", un manifeste en épisodes qui mixe cinéma, art et son.

Lieu : face au 4 bv. de Pesaro, 92000 Nanterre Horaires : 19h-22h30

publié le lundi Septembre 2014

Paris La Défense … Changez de point de vue !

Du 19 au 28 septembre Événements animations culturelles et sportives pour vivre autrement la Défense

A l’initiative de Defacto, La Défense se transforme pendant une semaine en immense terrain d’animations culturelles, sportives et musicales. L’Epadesa et ses partenaires ont souhaité s’y associer.

VENEZ DECOUVRIR NOS 3 TEMPS FORTS :

UNE EXPOSITION INSTALLÉE POUR 2 ANS SUR LA JETÉE CHEMETOV DERRIÈRE LA GRANDE ARCHE PRÉSENTANT LE PROJET DES JARDINS DE L’ARCHE

Visite guidée tous les jours du 22 au 26 septembre entre 12h et 14h

DES CONFÉRENCES DES ARCHITECTES CÉLÈBRES AYANT TRAVAILLÉ À LA DÉFENSE

Tous les jours du 22 au 26 septembre de 13h à 14h dans le hall du CNIT, niveau -1 :

Lundi 22, François Leclercq, architecte de l’Atelier International du Grand Paris, architecte de Cœur de Quartier à Nanterre

Mardi 23, Jean-Paul Viguier, architecte des tours Majunga et Cœur Défense, architecte de Cœur de Quartier à Nanterre

Mercredi 24, Anthony Béchu, architecte de la tour D2 et Daniel Vaniche, ingénieur de la tour D2

Jeudi 25, Pierre-Alain Trévelo, architecte de l’Atelier International du Grand Paris, urbaniste du quartier du Croissant entre La Défense et Nanterre

Vendredi 26, Christian de Portzamparc, Pritzker Prize, architecte de l’Atelier International du Grand Paris, architecte de l’Arena Nanterre La Défense et de la tour Granite

LA RÉALISATION D’UNE ŒUVRE D’ART GÉANTE DE 215 M2 PAR L’ARTISTE PLASTICIEN GUILLAUME BOTTAZZI AU PIED DE LA TOUR D2

Visites accompagnées depuis la Passerelle Alsace les lundi 22, mardi 23 et vendredi 26 septembre à 12h30

> En savoir plus sur epadesa.fr

publié le jeudi Septembre 2014

Ouverture de la Terrasse - Espace d’art de Nanterre

La terrasse : un lieu ouvert sur la ville, en prise avec son territoire. Nos voisins sont formidables !

La Terrasse, espace d’art de Nanterre, a ouvert ses portes le 28 juin 2014, face à la galerie du CAUE92. C’est un équipement nouveau, à la croisée des disciplines artistiques qui se veut un lieu de rencontres, d’expositions et d’accès à la connaissance. Inspiré par son environnement et son contexte géographique, la terrasse veut créer des interactions entre l’art, la recherche universitaire, le monde du travail et la vie quotidienne. Ce lieu comprend trois espaces, une galerie à vocation multiples, une vitrine d’art sur la place Mandela et une toiture, formant terrasse dans la perspective de la Grande Arche de La Défense, accueillant des œuvres d’art semi-pérennes.

En cours :
Entrées libres, exposition collective du 28 juin au 27 septembre (fermeture en août).
Axes, Krijn de Konig, création in situ sur le toit-terrasse, visible à toute heure, accès libre, jusqu’en mai 2015.
Play time, collectif SHS, installation.

La terrasse
Espace d’art de Nanterre

57, boulevard de Pesaro.
Du mardi au vendredi de 12h à 19h, le samedi de 14h à 19h.
Fermé en août et jours fériés, réouverture le 2 septembre.
RER A, Nanterre Préfecture.
Lien Facebook

publié le mardi Juin 2014

Exposition Architectures d’urgence, 3 lieux / 1 thème

Architectures d’urgence est une proposition imaginée sur trois territoires différents, dans trois centres d’art contemporain : le Pavillon Vendôme à Clichy, la Maison des Arts à Malakoff et La Maréchalerie, centre d’art contemporain de l’ENSA-V à Versailles.
En 1944, Jean Prouvé conçoit La maison démontable 6x6 pour répondre à la pénurie de logement d’après-guerre. Ce moment constitue le point de départ de l’exposition. Aujourd’hui, l’urgence perdure comme une constante liée à la crise économique occidentale, aux catastrophes géopolitiques ou climatiques impliquant des déplacements de populations. L’exposition Architectures d’urgence, au travers du regard d’architectes et d’artistes, signale des pistes de réflexions sur la question de l’urgence et aussi, parfois, quelques réponses.

Au Pavillon Vendôme à Clichy
Atelier Van Lieshout, Shigeru Ban, Nathalie Brevet, Hughes Rochette, Alain Declercq, Nathanael Dorent, Lionel Léotardi, Noémie Goudal, Laurent Lacotte, Bertrand Lamarche, Ugo La Pietra, Jean Prouvé et Guy Rottier.
Jusqu’au 27 juillet 2014
Du mardi au samedi de 11h à 19h, le jeudi de 11h à 21h et le dimanche de 14h à 18h.
Pavillon Vendôme - 7, rue du Landy - 92110 - Clichy
Métro ligne 13, station Mairie de Clichy

À la Maison des arts à Malakoff
Shigeru Ban, Franck Cardinal, Alain Declercq, Encore Heureux + G. Studio, Ana Gallardo, Wes Jones, Ugo La Pietra, le Perou, Claire Petetin avec les étudiants de l’énsa-v, Aude Tincelin, Krzysztof Wodiczko et les archives photographiques de la ville de Malakoff.
Jusqu’au 13 juillet 2014
Du mercredi au vendredi de midi à 18h, samedi et dimanche de 14h à 18h.
Maison des arts, 105, avenue du 12 février 1934 - 92240 - Malakoff
Métro ligne 13, station Malakoff-Plateau de Vanves

À la Maréchalerie à Versailles
Installation in situ de l’artiste Alain Declercq.
Jusqu’au 14 juin 2014
Ouvert tous les jours sauf le dimanche de 14h à 18h, et sur rendez-vous.
Fermé les jours fériés.
5, avenue de Sceaux - 78000 - Versailles
RER C, gare de Versailles rive gauche à 200m.

publié le jeudi Mai 2014

La révolution de Paris, marche festive dimanche 27.04

Grande marche populaire entre le port de Gennevilliers et la basilique Saint-Denis dimanche 27 avril 2014.

LA RÉVOLUTION DE PARIS
SENTIER & RÉCIT
Cette marche suit la dernière étape (dessinée avec l’écrivain Jean Rolin) du Sentier métropolitain baptisé “La Révolution de Paris” conçu par le géographe Paul-Hervé Lavessière, à l’initiative des éditions Wildproject.
Au départ de la station Asnières-Gennevilliers-Les Courtilles (métro 13 et tram T1), 500 à 1000 personnes vont rallier le port de Gennevilliers, la cité du Luth, le village de Gennevilliers, le parc des Chanteraines, l’île Saint-Denis (pique-nique), quelques lieux surprise. Arrivée à la basilique de Saint-Denis vers 17-18 h.
Avec les brebis de Clinamen, des interventions de Mustapha Aouar (Gare au Théâtre), de Marvin Pougnet, de Bellastock, du 6b et de la Fabrique de la ville. Un événement organisé par les CDT93, CDT92, CDT94, avec les CDRP93 et CDRP92.

Marche de 14 km
ouverte à tous et gratuite
Départ entre 9h et 11h.
Rendez-vous de 9h à 11h à la station “Asnières-Gennevilliers-Les Courtilles” (M13 et T1).
Pique-nique de 13h à 14h au parc de L’Île-Saint-Denis.
Arrivée entre 15h et 18h30 devant la Basilique de Saint-Denis - place Victor-Hugo (M° ligne 13 et tram T1).
Fin de l’événement : 18h30.
Possibilité de rejoindre le parcours à tout moment aux différents arrêts du tram T1.
Prévoir de l’eau, un pique-nique et de bonnes chaussures.

Inscriptions sur www.tourisme93.com et www.tourisme-valdemarne.com

Découvrir le livre « La révolution de Paris » sur le site des Éditions Wildproject, créateur de sentiers métropolitains.

publié le jeudi Avril 2014

Atelier jeune public - le Pavillon sur l’île Seguin

La ville de Boulogne-Billancourt vous invite à découvrir le pavillon sur l’île Seguin.
Atelier jeune public de Février à Juin 2014

Ateliers gratuits destinés aux enfants de 6 à 11 ans (accompagnés). Ces ateliers interactifs et ludiques sont animés par des conférencières spécialisées accompagnées d’un témoin du passé ou d’un acteur du présent. Ceux-ci auront à coeur de permettre aux enfants de découvrir ce territoire autour de plusieurs thématiques : la ville, l’usine automobile Renault, la Seine et l’eau.
Plusieurs thématiques :
L’usine automobile Renault
Autour de la seine et de l’eau
Construire une ville

Toutes les informations et dates sur : http://www.aucoeurdelileseguin.fr/
INSCRIPTION PRÉALABLE :
info@saem-valdeseine.fr (sous réserve de disponibilité)
Ces ateliers durent 1h, le mercredi de 16h à 17h.Gratuit

Image © saem-val-de-seine

publié le mardi Mars 2014

Exposition "les Marionnettes du bout du monde"

Musée de la carte à jouer à Issy-les-Moulineaux - Exposition "Les marionnettes du bout du monde" jusqu’au 25 mai 2014.

Tout comme la carte à jouer, la marionnette est un témoin, souvent ludique, révélateur de l’histoire des sociétés à travers le temps et l’espace. En constante évolution, la collection de la Compagnie du Petit Bois, qui est présentée au Musée, est pensée comme une invitation au voyage. Outre l’Europe (Belgique, France, Grande-Bretagne, Grèce, Italie, Turquie…), ce sont les continents, asiatique (Chine, Vietnam, Thaïlande, Indonésie, Inde, Népal, Indonésie), et africain (Mali, Nigéria, Congo) qui témoignent des traditions les plus fortes.© Musée de la carte à jouer - Issy-les-Moulineaux

© Marionnettes du bout du monde, divers continents, XIXe et XXe siècle. Coll Cie du petit-bois. Cl. F. Doury

publié le vendredi Février 2014

"Tranches de ville"

"Tranches de ville" Œuvre éphémère de Gilles Brusset réalisée dans le cadre du renouvellement urbain de l’entrée de ville de Clichy-La-Garenne.

"Au 17 rue Martre à Clichy-la-Garenne, une parenthèse poétique entre deux chantiers."
Démontage en juin 2015

image : © Pierre-yves BRUNAUD

publié le mardi Janvier 2014

Carte blanche à Timothy Perkins

À Nanterre, du 12 octobre au 21 décembre, Timothy Perkins expose le passage du temps à la galerie municipale Villa des Tourelles.

Après 10 années, la galerie municipale Villa des Tourelles va quitter l’ancienne mairie de Nanterre pour s’installer, en voisine du CAUE92, sur les Terrasses de l’Arche, en 2014.
Timothy Perkins, pour cette dernière exposition, a investi l’architecture et l’histoire du bâtiment qui, après avoir été hôtel de ville entre 1922 et 1972, avait été transformé pour accueillir la galerie. Anticipant sur la suite de l’histoire, il a déposé les aménagements qui avaient été faits pour pouvoir y présenter des expositions (rails, cimaises, corniches...). Par cette opération de soustraction, il a rendu visible le processus de transformation et de recommencement qui adviendra. Par ce geste architectural, il a mis à jour des éléments de décor précédents, laissé filtrer le jour et invité à une nouvelle appréhension des lieux en ouvrant, comme autant possibles, des salles qui avaient été fermées au public. Sensible au passage du temps, la lumière et la lenteur font œuvre ici, comme dans tout le travail de Timothy Perkins.

Galerie municipale Villa des Tourelles
Du 12 octobre au 21 décembre
De 14h à 19h les mercredi et samedi, et de 16h à 19h les mardi, jeudi, vendredi.
9, rue des Anciennes Mairies - 92000 Nanterre
01 41 37 52 06
RER A, Station Nanterre Ville
Visite en présence de l’artiste le samedi 14 décembre avec un taxi-tram.

publié le lundi Novembre 2013

Villes en scènes

Exposition de photographies en plein air organisée par le Conseil général des Hauts-de-Seine.

Du 13 juin au 13 décembre 2013 au Domaine de Sceaux et au Parc des Chanteraines à Villeneuve-la-Garenne/Gennevilliers, une exposition de photographies en plein air est organisée par le Conseil général des Hauts-de-Seine. Cette exposition présente des visions urbaines parmi les plus représentatives et les plus étonnantes des Hauts-de-Seine.

publié le lundi Novembre 2013

Combien pour ce chien dans la vitrine ?

Parcours artistique en boutiques et débat, à Malakoff, jeudi 24 octobre.

Les boutiques sont-elles les nouvelles friches urbaines ? Dès qu’on interroge les habitants sur l’impact dans leur vie de la fermeture des boutiques, la réponse est unanime. C’est anxiogène, déprimant. Et pourtant, les idées ne manquent pas. Un ciné de quartier en rez-de-chaussée ? Un cyber-lavomatic salon-de-thé ? Du théâtre en vitrine ? Écologie de quartier, innovation, créativité… Comment redonner sens et vie à un quartier marqué par la mutation ? Tout est possible, réinventons !

Combien pour ce chien dans la vitrine ?
Parcours artistique en boutiques suivi d’une rencontre
a lieu jeudi 24 octobre 2013 de 19h00 à 21h30

Rendez-vous devant La Fabrique des Arts
21 ter, boulevard de Stalingrad - 92240 Malakoff
Métro ligne 13, arrêt Châtillon-Montrouge + 5 mn à pied, parking à proximité.
Entrée libre et ouverte à tous.

Pierre-François Roussillon et Yves Rousseau, musiciens, Dorsaf Ben Nasser, performeuse, Catherine Capeau, plasticienne, Perrine Anger-Michelet, photographe, investissent des boutiques du quartier Stalingrad Paul-Vaillant-Couturier à Malakoff… Paul Citron, doctorant à l’Université Paris 1, Éric Galibert, responsable du pôle ressource*, Raymond-Hervé Thomas, chargé d’action commerciale*, Frédérique Millet attachée de clientèle*, Caroline Billard, chargée de développement local* (*Direction territoriale Sud-Ouest de Paris-Habitat-OPH), Simon Laisney, président de Plateau Urbain, sont invités à témoigner et à lancer le débat animé par Ema Drouin.

Une soirée en partenariat avec Paris-Habitat-OPH, le Théâtre 71 et l’amicale des locataires de la Cité Stalingrad-Paul Vaillant-Couturier à Malakoff dans le cadre d’UNE VILLE ENTRE TOI ET MOI Laboratoire artistique de préoccupation urbaine porté par Deuxième Groupe d’Intervention.

publié le lundi Novembre 2013

Festival photographique de Levallois-Perret

La sixième édition du festival Photo Levallois - 4 octobre au 16 novembre.

Depuis 2008, le festival Photo Levallois fait la part belle aux jeunes générations mais également aux échanges avec les autres domaines de création. Des artistes reconnus internationalement ou émergents aux photographes amateurs, tous trouvent leur place dans un événement qui rassemble les grands courants de la photographie contemporaine.-

Au sein d’une actualité photographique dense, Photo Levallois entend se démarquer par sa dimension internationale, l’audace de ses choix et une démarche d’accessibilité au public le plus large. -A l’instar du Prix photographique Ville de Levallois dont le rayonnement est aujourd’hui international, la programmation du festival est ouverte depuis ses débuts à des artistes du monde entier, pour des propositions inédites dans leur quasi-totalité.

© Photo : Interior n.42 ©Marleen Sleeuwits, 2013 @Photo Levallois 2013

publié le vendredi Octobre 2013

Nuit blanche à Clichy

Inauguration du Pavillon Vendôme // Centre d’art contemporain.

Oui ! Le pavillon Vendôme // Centre d’art contemporain de Clichy, est inauguré à l’occasion de la Nuit blanche 2013.
De 17h à 22 h, en parallèle de la nocturne de l’exposition Au-delà de cette frontière, votre ticket n’est plus valable, une carte blanche a été confiée aux architectes Freaks freearchitects dans le jardin du centre d’art.
Jusqu’à 2h, visite libre de l’exposition Au-delà de cette frontière, votre ticket n’est plus valable. Cette exposition inaugure la première saison du Pavillon Vendôme conçue autour des problématiques de territoires. Elle explore la notion de frontières au moyen d’une exposition collective réunissant une vingtaine d’artistes .
à 22h, concert de Robi. À mille lieues des diva de la chanson française, Robi impose un rock minimaliste et sans concession.

L’exposition reste ouverte après la Nuit blanche jusqu’au 5 janvier 2014.
Du mardi au samedi de 11h à 19h, le dimanche de 14h à 18h, nocturne le jeudi jusqu’à 21h.

Pavillon Vendôme
7, rue du Landy - 92110 - Clichy-la-Garenne
01 47 15 31 05
Métro ligne 13 : Mairie de Clichy
Bus 54, 74, 138, 174, 274, 341, 340

publié le vendredi Octobre 2013

CIRCUS - Festival des arts de la rue

La Défense Tours - 5/6/7 septembre 2013 - Parvis de la Défense

Les 5, 6 et 7 septembre sur le parvis de La Défense, se déroulera la 3e édition du Festival des arts de la rue et du cirque de La Défense organisé par le Conseil général des Hauts-de-Seine et Defacto. La programmation porte sur plusieurs formes artistiques pluridisciplinaires permettant de faire découvrir les arts de la rue : théâtre, déambulation, cirque, danse, musique… Spectacles gratuits

© CG92/Defacto

publié le jeudi Août 2013

L’art contemporain à Clamart

L’art contemporain s’invite à Clamart ... 18 sculptures de Toutain à découvrir

« L’art n’est jamais plus vivant que dans la rue. » se plaisait à dire Jean-Louis Toutain. Avec l’arrivée des beaux jours, 18 de ses sculptures monumentales seront disséminées au détour des rues, places et jardins, du Haut Clamart au centre-ville.

Les personnages aux formes pleines et douces du sculpteur Jean-Louis Toutain ont fait le tour du monde avant leur arrivée à Clamart. L’artiste qui a été élu meilleur ouvrier de France en 1991 pour ses œuvres sculpturales décoratives, militait pour le contact direct avec l’art : découvrer et apprécier, escalader en famille ses sculptures figuratives inspirées par des scènes de la vie quotidienne parlant à tous.

> Du mercredi 15 mai au dimanche 21 juillet

publié le mercredi Juin 2013

Les rendez-vous au jardin

"Les Rendez-vous aux jardins" s’inscrivent dans le cadre de la manifestation nationale sur le thème "Le jardin et ses créateurs". L’événement est rattaché au programme des manifestations liées à l’Année Le Nôtre.

Les 31 mai, 1er et 2 juin, le Conseil général vous invite à fêter les jardins dans trois sites départementaux : les jardins Albert Kahn à Boulogne-Billancourt, la Vallée-aux-Loups Chateaubriand à Châtenay-Malabry et le domaine de Sceaux. Vous pourrez participer à des visites thématiques, des ateliers, des animations, des spectacles, des promenades mais également des visites guidées, expositions et conférences

publié le vendredi Mai 2013

Musée d’histoire urbaine et sociale de Suresnes

Deux journées portes ouvertes du MUS les 8 et 9 juin.

Le MUS présentera l’histoire de la ville, de son paysage urbain ainsi que son évolution sociale et économique. Il mettra en avant ce qu’a été l’urbanisme social des années 1920-1940, dont les meilleurs représentants sont le quartier de la Cité-jardins et l’école de plein air. Le MUS, d’une surface de 1278 m² dont 667 m² d’espaces créés par l’extension, comprendra une partie « exposition permanente » qui s’étendra sur les deux niveaux de l’ancienne gare, reliés par un escalier monumental. A travers 7 séquences, sera évoquée l’histoire de Suresnes :

Ouverture du MUS au public dès le 8 juin Entrée gratuite les 8 et 9 juin de 10h à 18h Renseignements :

MUS : 1, Place de Suresnes Longchamp tél.- : 01 41 18 37 37

publié le mercredi Mai 2013

Exposition « Un arrière-goût de Paradis »

A vos agendas ! Du 14 mai au 3 novembre 2013, Albert-Kahn, musée et jardin présente la 2e édition de son festival de photographie contemporaine « Un arrière-goût de Paradis » qui accueille successivement les regards de Ghislain Sénéchaut, Camille Ayme & Camille Zakharia, Vasantha Yogananthan, et Tiina Itkonen. Le musée poursuit le voyage historique proposé par les images des Archives de la Planète par une incursion dans le monde d’aujourd’hui. http://albert-kahn.hauts-de-seine.net/musee/actualites/exposition-plein-air/

publié le vendredi Mai 2013

Une Semaine de OUF !

Du 23 au 30 avril 2013 aura lieu la semaine Offensive, Utile et Festive. Pour la sixième année consécutive de cette manifestation organisée par la mairie de Nanterre, les jeunes Nanterriens seront au cœur de l’actualité. Le thème retenu pour l’année 213 "Un autre monde est possible". Programme et information : http://www.nanterre.fr/evenement/385/69-agenda.htm

publié le mercredi Avril 2013

« Lire le Grand Paris : des auteurs à l’ouvrage »

Association Française du Développement Urbain en partenariat avec l’AIGP- Atelier International du Grand Paris et la RATP, vous invite le mardi 23 avril (18h00-20h00) à la 1ère Rencontre des « Entretiens littéraires "lancés sous le titre « lire le Grand Paris : des auteurs à l’ouvrage".

Invités : Jean-Pierre Orfeuil et Marc Weil « Grand Paris, sortir des illusions, approfondir les ambitions » ; Philippe Subra « Le Grand Paris, géopolitique d’une ville mondiale » et Pierre Veltz « Paris France Monde. Repenser l’économie par le territoire » Les débats seront animés par Philippe Simay, philosophe.

Date et lieu : à partir de 17h45 à l’Amphithéâtre – Espace du Centenaire (2 accès possibles : 189 rue de Bercy ou 54 quai de la Rapée – Paris 12ème, au rez-de-chaussée)

publié le vendredi Avril 2013

Exposition Nanterre - Architectures - Arts-Plastiques

L’exposition présente un échantillon d’œuvres architecturales significatives des années 1960 à 1970 projetées sur le territoire de Nanterre. Il s’agit aussi bien d’équipements que d’ensembles de logements. Certaines œuvres sont restées à l’état d’architectures de papier. L’ambition est de les décrire, de constituer une connaissance objective sur ces bâtiments et de sensibiliser le public à cette période récente de l’histoire. Ce point de vue est démultiplié pour examiner les relations qui se nouent entre l’architecture et les arts plastiques.

Œuvres réalisées des architectes Émile Aillaud, Édouard Albert, Anatole Kopp, Jacques Kalisz, André Wogenscky, du constructeur Jean Prouvé, prospectives de l’architecte Claude Parent et du plasticien Nicolas Schöffer, œuvres des plasticiens Yves Belorgey, Marta Pan...

Du 20 mars au 25 mai 2013
Galerie Villa des Tourelles

Ouverture mardi, jeudi, vendredi de 16h à 19h, mercredi et samedi de 14h à 19h, et sur rendez-vous.

9, rue des Anciennes-Mairies - 92000 - Nanterre.
Entrée libre.
Accès : RER A, station "Nanterre ville".

publié le vendredi Mars 2013

VOLUME SONORE refle x ions (2), Nanterre.

Installation plastique, sonore et visuelle du collectif Alma Fury (Vonnick Mocholi et Claude Besnard).

L’installation refle x ions (2) volume sonore est proposée par la Galerie Villa des Tourelles dans la deuxième édition de la manifestation artistique Art Sequana (la Seine en latin) baptisée ABRUIT, qui cette année aborde les relations entre art et son.
Art Sequana est une manifestation annuelle d’art contemporain sur le territoire de l’axe Seine, du Havre à Paris - qui regroupe des lieux de création et de diffusion de l’art contemporain dans des villes traversées ou bordées par la Seine, créée à l’initiative de l’école supérieure d’art et de design Le Havre-Rouen (ESADHar).
refle x ions (2) est une installation composée d’une construction architecturale, de lumière, d’un bassin d’eau, de matériels audio et informatique, d’une bande sonore, d’un banc et de photographies. Elle offre un espace d’une nouvelle expérience d’écoute.

Du 6 février au 9 mars 2013.
Galerie Villa des Tourelles
9, rue des Anciennes-Mairies - 92000 - Nanterre.
Entrée libre.
Accès : RER A, station "Nanterre ville".

Conférence sonore Les chants électriques de l’univers, par Philippe Zarka, astrophysicien CNRS.
Performance d’Alma Fury Le rivage est plus sûr mais j’aime me battre avec les flots.
Samedi 9 mars à 18h
Au théâtre de la salle des fêtes, 2 rue des Anciennes-Mairies.

ABRUIT - Art sequana 2 - Programme. (PDF - 888.2 ko)

publié le mardi Février 2013

Centre de gravité, Olivier Notellet, Nanterre.

Peinture in situ du théâtre en plein air "La Conque".
Juillet 2012 - Juillet 2013.

Le théâtre en plein air, la Conque, construit en 1937 (Georges Gautier, architecte) est un monumental support d’intervention artistique annuelle depuis 2011, pour le plaisir du plus grand nombre et pour la stimulation de la perception, du sens, du sensible dans l’espace public. La Conque de Nanterre devient un objet de défis pour la création d’aujourd’hui, un rendez-vous pour les meilleurs artistes contemporains.
Après "L’Onde" par Christophe Cuzin (août 2011 - juillet 2012), la Conque accueille "Centre de gravité" par Olivier Nottellet pendant un an. L’artiste prend le parti de la lumière à travers l’utilisation d’un jaune colza dans un dialogue avec un motif noir spécifique au peintre-dessinateur.

Accès :
Parc des anciennes mairies, 11 rue des anciennes mairies.
RER A, "Nanterre ville" + 6mn à pieds.
Parc des Anciennes Mairies, derrière la galerie municipale Villa des Tourelles.

publié le mardi Janvier 2013

Exposition à La maison des Arts de Malakoff

Vernissage le 17 janvier 2013 à la Maison des Arts Centre d’Art Contemporain de Malakoff de l’exposition de Anne Brégeaut "au pays du jamais-jamais".

Un texte d’Anaël Pigeat écrit pour l’exposition d’Anne Brégeaut "Au Pays du jamais-jamais, celui dont Peter Pan est le héros, mais aussi celui qu’Anne Brégeaut a conçu pour son exposition, le temps est arrêté. Et les enfants tristes – d’avoir déjà perdu leur enfance – se réfugient dans les souvenirs qui hantent leur mémoire.* Mais « nos souvenirs ont-ils jamais vraiment existé ? » dit une phrase écrite au mur comme une apparition. C’est une réflexion sur le temps, sa suspension ou sa circulation, le temps qui passe, toujours un peu pareil, jamais vraiment le même. À l’entrée, une chambre de maison de poupée, détachée de son corps de logis, offre immédiatement une plongée dans un monde imaginaire. Comme si c’était vrai, on pourrait presque y entrer, mais comme c’est faux, elle est juste un peu trop petite. Au lieu d’une fenêtre, il y a la lune. L’Heure bleue donne le ton de tout le parcours, comme la lumière de ces fins d’après-midi propices à la rêverie et au vagabondage de l’esprit. […] Que ce soit dans ses sculptures, ses films d’animation ou ses peintures à la gouache, Anne Brégeaut juxtapose et fait cohabiter des images que la logique interdirait d’assembler. Elle représente de vrais objets inspirés d’univers fantasmatiques fermés sur eux-mêmes, comme cette station de métro en forme de palmiers à West Hollywood, […] tous les codes sont ici allègrement inversés. Dans cet univers enfantin qui ne l’est pas vraiment, Anne Brégeaut dessine toujours des perspectives rabattues. Et c’est l’usage de la gouache qui leur donne toute leur profondeur. Comme l’explique l’artiste, la gouache n’est pas faite pour des effets de transparence, elle est simple, efficace, directe. À l’image de son travail."

* Anne Brégeaut se réfère au livre de Kathleen Kelley-Lainé, Peter Pan ou l’enfant triste.

Anne BRÉGEAUT est représentée par la galerie Semiose, Paris

publié le jeudi Janvier 2013

Mon oncle à La Garenne-Colombes

Exposition "Bonjour Monsieur Hulot" : des photographies de Benoît Fougeirol, des dessins de David Merveille et des meubles de la villa Arpel.

Les éditeurs et fabricants de meubles Domeau & Pérès montrent, au-dessus de leur atelier de fabrication, à La Garenne-Colombes, les meubles qu’ils ont tiré de la villa Arpel du film Mon oncle. L’occasion de revoir les images de la série La villa Arpel qu’ils avaient commandée en 2007 à Benoît Fougeirol. Le photographe révèle la drôlerie de la célèbre maison de Jacques Tati et Jacques Lagrange, mais aussi l’intense séduction des formes et des couleurs qui alors avaient participé à la caricature de la modernité. À côté, David Merveille s’inspire de l’univers de Jacques Tati à travers le personnage emblématique de Monsieur Hulot dans une série de dessins insolites, parus dans « Monsieur Hulot s’expose » aux Éditions du Rouergue (2012).

Exposition jusqu’au 1er décembre.
Du mardi au samedi, de 11h à 18h.

Domeau & Pérès
21, rue Voltaire - 92250 - La Garenne-Colombes.
01 47 60 93 86.

publié le jeudi Novembre 2012

1945-1965, Boulogne-Billancourt, le temps des reconstructions.

1945. Après cinq années sombres, la ville de Boulogne-Billancourt dénombre ses plaies. Les bombardements de 1942 et 1943 ont laissé des trous béants. La reconstruction qui s’opère alors n’est pas seulement matérielle, elle est aussi morale. Après avoir pris le temps d’honorer les héros et les morts, il faut engager l’avenir de la ville et de ses habitants. Une exposition, en rez-de-chaussée de la mairie, retrace cette double décennie qui a modifié en profondeur le visage de Boulogne-Billancourt.

Exposition du 16 octobre au 25 novembre 2012.
Hôtel de ville - 26 avenue André-Morizet - 92100 - Boulogne-Billancourt.
Métro : Ligne 9, Marcel Sembat.
Catalogue : 10€ en vente au Service des Archives (Mairie : 01 55 18 53 00).
+ sur l’exposition.

publié le mardi Octobre 2012

Composites

Ici, vous visiterez virtuellement l’exposition "Composites", dernière exposition présentée par le CAUE 92 dans la Galerie du Petit Château avant son emménagement à Vanves. Une exposition qui avait pour thème les transformations, les greffes et autres assemblages dans l’art et l’architecture. Une exposition qui a bel et bien fermé ses portes mais... pas tout à fait.

L’image « Rewind II » publiée ici faisait l’affiche de l’exposition « Composites ». Elle appartient à une série magnifique réalisée par Lauris Paulus. Accéder ici au site de l’artiste.

publié le mardi Juillet 2012

R4, Acte 1 : Allez-y !

Œuvres d’art, performances musicales, rencontres avec les artistes, brunch, goûter, apéro : c’est sur l’île Seguin, à Boulogne-Billancourt, samedi 7 juillet.

Le R4 en projet, pôle des arts plastiques et visuels de l’île Seguin, inaugure samedi 7 juillet de 10h à 21h ses premières collaborations avec des artistes et des musiciens virtuoses. Ouvert à tous, cet événement est une invitation à passer une journée artistique et festive.
Entrée libre.

Reto Pulfer, artiste suisse résidant à Berlin, présentera « INSELGEIST », « L’esprit de l’Ile ».
Nicolas Party, artiste résidant à Glasgow, présentera deux œuvres créées pour prendre place sur l’ensemble du territoire de l’Ile Seguin.
Oscar Tuazon, artiste américain résidant à Paris qui a élevé l’art de la sculpture à l’échelle de l’architecture proposera sa réflexion artistique sur le R4.
Une quinzaine de musiciens virtuoses et solistes orchestreront séparément et simultanément le paysage sonore de l’Ile Seguin. Violon, piano, harpe, bandonéon, sitar, steel drum, trompette, shakuhachi (flûte japonaise), guitare, saxophone, prendront place dans l’ensemble du jardin de l’ile et entreront en résonance avec les œuvres d’arts exposées et les bruits et sons environnants.

publié le lundi Juillet 2012

Six arcs en scène, Felice Varini à Gennevilliers et Asnières, 2012.

Installation artistique, avenue des Grésillons, entre Gennevilliers et Asnières-sur-Seine, à voir et à parcourir du 12 mai au 1er novembre 2012.

Pour le Théâtre de Gennevilliers, l’artiste Felice Varini est intervenu à grande échelle, créant sur l’avenue des Grésillons un lien symbolique, surprenant et ludique entre les villes d’Asnières-sur-Seine et de Gennevilliers, toutes deux associées au projet. Empruntant à un répertoire de formes simples qui lui est familier, l’artiste a composé sur les façades de l’avenue des figures géométriques rouge apparaissant comme une série d’aplats de peinture, recouvrant une surface d’environ 1000 m2. Cette composition, apparemment pointillée, est en fait continue. Mais sa continuité n’est perceptible qu’en un seul point que le passant cherchera à retrouver en se déplaçant sur l’avenue, et portant son regard vers l’est. Une œuvre géographique à découvrir absolument. Vous avez jusqu’à l’automne.

"En général, je parcours le lieu en relevant son architecture, ses matériaux, son histoire et sa fonction. A partir de ses différentes données spatiales, et en référence à la dernière pièce que j’ai réalisée, je définis un point de vue autour duquel mon intervention prend forme. J’appelle point de vue un point de l’espace que je choisis avec précision : il est généralement situé à hauteur de mes yeux et localisé de préférence sur un passage obligé."

Y aller :
Métro ligne 13, direction Asnières-Gennevilliers, station Gabriel Péri. (Sortie n°1 > puis suivre les flèches rayées rouges et blanches de Daniel Buren.)
Bus ligne 54, direction Gabriel Péri, arrêt Place Voltaire.

publié le mardi Mai 2012

Le temps des cerisiers

La tradition japonaise du "Hanami", fête qui consiste à contempler les cerisiers en fleurs, s’exporte dans les Hauts-de-Seine.

Deux lieux sont particulièrement prisés dans le département pour s’exercer, chaque année, entre mars et avril, à l’art d’observer l’effervescence printanière : les jardins Albert Kahn, à Boulogne-Billancourt, où les cerisiers du jardin japonais contemporain sont déjà en fleur, et le parc de Sceaux qui abrite le long du grand canal deux bosquets de cerisiers qui se prêtent particulièrement à la tradition japonaise du pique-nique. Pour tout savoir sur le calendrier de ces spots printaniers et éphémères, consulter le site des promenades dans les Hauts-de-Seine.

publié le lundi Mars 2012

Rose avec des étoiles vertes

Exposition collective sur une proposition de Charline Guibert, galerie municipale du Rutebeuf, Clichy-la-Garenne.

Avec Stéphane Albert, Louidgi Beltrame, Youri Cayron, Stéphanie Lagarde, Guillaume Linard-Osorio, Mathieu Mercier et Bertrand Planes.

L’exposition collective Rose avec des étoiles vertes propose une traversée du film L’homme de Rio de Philippe de Broca (1964), à travers des œuvres contemporaines. Cette exposition ne repose pas sur un jeu d’analogie ni la reconstitution d’un story-board, mais sur un principe de dérives à partir du film.
De la voiture rose à étoiles vertes, de la panique au musée de l’Homme de Paris, de l’escalade de la façade de l’hôtel Copacabana, du décollage de l’hydravion, de l’amnésie d’Agnès dans un avion, des cariocas en transe, des méandres des bidonvilles, du linge séchant aux quatre-vents, des vues vertigineuses de la baie de rio, du survol de l’Amazonie, de Brasilia en chantier, des débuts architecturaux de Niemeyer... Au-delà de sa photogénie, du rythme haletant et fantaisiste du scénario et des dialogues, de la valeur sociologique du film, L’homme de Rio nous conduit ailleurs.
L’exposition peut se parcourir sans avoir vu le film, cependant il en forme le "fil d’Ariane". Ce parcours d’œuvres contemporaines est un prétexte pour aborder le cinéma de papa, le Brésil, Brasilia, les modes de vie des années 1960, tout en voyageant entre divers champs de la création.
La sélection des œuvres ouvre les possibles du chantier, des remises en question individuelles, de la soif des nouveaux départs, de la course contre le temps qui passe et des interstices entre l’ici et l’ailleurs.

Exposition du 26 janvier au 11 mars 2012.
Du mardi au dimanche, de 15h à 20h et sur rendez-vous.
Entrée libre.

Galerie municipale du Rutebeuf.
16-18, allées Léon Gambetta - 92110- Clichy.
Accès : Métro « Mairie de Clichy ».

publié le jeudi Janvier 2012

L’onde, Christophe Cuzin, Nanterre, 2011.

Peinture in situ du théâtre de plein air "La conque", à Nanterre.

La "conque" (coquillage utilisé comme instrument de musique à vent), ici aussi définie comme "Théâtre de plein air", constitue un édifice monumental du patrimoine de Nanterre. Cette construction en béton brut, construite en 1936 -1937, par l’architecte Georges Gautier témoigne de la volonté de la ville dans les années 1930 de s’inscrire dans la modernité. Si cette scène a été "le théâtre" d’évènements majeurs de l’histoire de Nanterre : meetings, fêtes de la Rosière, etc., elle est aujourd’hui peu investie mais conserve une présence remarquable. En proposant le dessin et la peinture de la représentation d’une onde sonore dans le creux de la conque, l’artiste Christophe Cuzin convoque les usages premiers du lieu et l’histoire de la ville. La peinture y devient objet du spectacle.

Œuvre éphémère (août 2011 - juin 2012) produite par la Ville de Nanterre avec l’aide de la Direction Régionale des Affaires Culturelles d’Île-de-France - ministère de la culture, du Conseil général des Hauts-de-Seine et du Conseil régional d’Île-de-France, avec l’accord de l’Architecte des Bâtiments de France.

Accès :
Parc des anciennes mairies, 11 rue des anciennes mairies.
RER A, "Nanterre ville".

publié le vendredi Octobre 2011

Les pavillons de Fontenay-aux-Roses (1890-1950)

Une ville en construction.

En 1852, Fontenay-aux-Roses comptait 247 maisons. C’était un village-rue. C’est peu après, à partir des années 1875, que débuta le développement de la commune, représentatif de l’histoire de la banlieue parisienne, ses vagues de peuplement et ses raccordements (eau, électricité, transports collectifs...). Une histoire dont "le pavillon" est l’un des étendards. Profitant de l’entrée dans les fonds des Archives municipales des autorisations de construction et des permis de construire couvrant la période 1907-1950, la ville expose ses transformations, son histoire urbaine et esthétique à travers trente pavillons. La diversité de leurs styles, le savoir-faire des artisans et des artistes, de grands noms d’entrepreneurs et d’architectes locaux témoignent de la vivacité populaire de la scène de l’habitation dans la première moitié du 20e siècle.

Présentation de plans originaux et, en vis-à-vis, de photographies récentes des pavillons.

Exposition du 17 septembre au 17 novembre 2011.
Hall administratif de l’Hôtel de ville.
Square Georges Pompidou - 92260 - Fontenay-aux-Roses.

publié le lundi Octobre 2011

"Architectures", photographies de Pierre-Olivier Deschamps.

Créée par le CAUE92 et l’agence VU’, l’exposition "Architectures" est présentée les 6 et 7 octobre 2011, à la Grande Halle de La Villette dans le cadre du salon architect@work.

"Architectures" regroupe les photographies d’une collection impossible à réunir : six bâtiments remarquables de l’histoire de l’architecture européenne du XXème siècle. Les photographies ont été réalisées par Pierre-Olivier Deschamps à l’automne 2006. Faisant écho, à sa manière, aux voyages de formation à l’étranger qu’il est d’usage d’entreprendre lorsqu’on est jeune architecte, Pierre-Olivier Deschamps a arpenté le continent et rapporté de ses pérégrinations des images pleines de justesse. Le bâtiment intime est tapi dans l’image comme, simultanément, est mémorisée sa puissance architectonique.

publié le lundi Septembre 2011

Architectures de La Défense

Depuis peu vous trouverez en tête de gondole des meilleures librairies, un ouvrage admirable de Simon Texier, avec des photographies de Luc Bœgly et d’Alex MacLean paru, sur commande d’Epadesa, chez Dominique Carré. Il recense tous les bâtiments de La Défense : les tours et, plus rare, les équipements et les immeubles d’habitation. Beaucoup sont à découvrir. « Les architectes de La Défense » est un répertoire informé qu’on n’osait plus espérer. "Ce livre est une histoire de l’architecture qui court du milieu du XXe siècle jusqu’aux années 2020. Peu de lieux urbains peuvent se prévaloir d’une telle continuité urbanistique sur une période aussi restreinte et dans un périmètre aussi serré. Le projet de La Défense, un quartier d’affaires conçu ex nihilo, est dès sa naissance un projet futuriste, à l’instar de la conception du Concorde ou de la naissance du nucléaire civil."

Jetez un œil au site de Dominique Carré

publié le dimanche Juillet 2011

Diep — Le Modernisme.

10/07 > 20/08. Diep, le tout jeune festival de la côte d’Albâtre, poursuit avec cette 2ème édition, une exploration de son territoire en s’intéressant à la période du Modernisme. Ce mouvement esthétique dont l’architecture constitue l’expression la plus concrète, s’est développé jusqu’à devenir un projet global de société et un mode de vie. L’ambition du festival réside à la fois dans la mise en lumière de ce patrimoine et dans un questionnement sur l’héritage de ce mouvement, son apport en terme de progrès social, sa portée utopique, son actualité. Ici, le patrimoine intéresse dans la mesure où il peut nourrir la création contemporaine. Conçu comme un parcours reliant Dieppe, Pourville-sur-mer et Arques-la-Bataille, le festival propose de revisiter le patrimoine à travers des formes artistiques contemporaines et de "s’interroger sur la place des utopies dans un monde qui tend à ne plus regarder vers l’avenir et qui se méfie des idéaux".
Photographie, arts-plastiques, films, concerts, conférences, tournoi de pétanque et feu d’artifice... Cet été, faites le détour par Dieppe !

Diep-Le Modernisme-2011. (JPEG - 145.1 ko)
Consultez le blog du festival Diep.

publié le jeudi Juillet 2011

Clamart-Spirits

La mise en lumière du cimetière intercommunal du parc à Clamart a remporté le Premier Prix du concours "Lumières et monuments". Un concours lancé auprès des collectivités locales chaque année depuis 1987 par le Syndicat des entrepreneurs de réseaux et de constructions électriques (Serce) et Philips Éclairage, avec le haut patronage du ministère de la Culture et le parrainage du Moniteur.
Le patrimoine des années 50 s’en trouve ainsi anobli, et c’est tant mieux ! Répertorié au titre des sites protégés depuis 1993, le cimetière intercommunal du Parc est un cimetière paysager qui fut construit en 1958 par l’architecte-urbaniste Robert Auzelle auquel la ville doit également la cité de la Plaine, juste en face, un ensemble emblématique qui synthétise l’évolution des recherches de l’architecte dans les domaines du social et de l’urbain.
La mise en lumière du cimetière, dûe à Concept Lumière, « met en scène le parcours initiatique imaginé par l’architecte, de l’esplanade aux porches, rituel du passage de la vie à la mort. Un éclairage spécifique, des LED (diodes électroluminescentes) essentiellement, souligne la modénature de la façade principale : pointes de diamant, lanterneaux en cuivre, plaques de marbre translucides composant le portail. Toutes les sources de clarté sont encastrées au sol, portant les ombres du cimetière vers le ciel ». (Cyrille Véran, in Le Moniteur, n. 5610, 3 juin 2011.)

publié le jeudi Juin 2011

Le quartier de La Défense pour les nuls

On connaît tous cette série grand public destinée à nous apprendre les fondamentaux et à nous aider à nous sortir de toutes les situations embarrassantes dans tous les domaines (internet, l’opéra, l’histoire des sciences). La liste des titres parus égrène une sorte d’inventaire à la Prévert auquel s’ajoute désormais un titre sur le quartier de La Défense.
Publié par les éditions First sur une idée de l’Établissement public d’aménagement de La Défense, ce livre paru en juin dans la collection « Poche pour les Nuls », a été écrit par le géographe et urbaniste Jean-Pierre Courtiau qui conduit là une visite guidée sous tous les angles : historiques, économiques, urbanistiques, architecturaux et artistiques.
Vous le trouverez en librairie au prix de 11,90 €.

publié le jeudi Juin 2011

Planches vagabondes

Après une semaine de travail, le jury du palmarès des Défis du bois 2011 a rendu son verdict vendredi 27 mai, au Château d’Épinal.
Les 50 étudiants en architecture et ingénieurs participant aux Défis se sont décarcassés pour imaginer une construction originale et éphémère uniquement composée de bois. Plusieurs propositions de pure poésie ont été récompensées, sur le thème intrigant de l’hémi-spéos.
Découverte en images via Maison à part.
Les Défis du Bois 2011, Parc du Château d’Épinal - 88000 - Épinal.
www.defisbois.fr

publié le jeudi Juin 2011

La Galerie Villa des Tourelles à Nanterre

À fréquenter absolument ! Derrière la façade d’un pimpant manoir fin XIXe (dû à l’architecte Nizet, 1884) se trouve la galerie Villa des Tourelles, un espace municipal d’exposition dédié à l’art contemporain qui accueille le service des arts-plastiques de la ville de Nanterre. La politique engagée de ce maître du lieu, garant de sa programmation, s’articule autour de la question de l’art dans la ville.
La galerie propose environ trois expositions temporaires par an, monographiques ou collectives, pensées par des artistes ou des critiques d’art. De 2004 à 2010, elle s’est consacrée essentiellement à développer deux problématiques des pratiques artistiques plastiques contemporaines :
> L’actualisation de la pratique picturale.
> Les recherches d’artistes sur des questions urbaines, comprises comme autant de questions sociales.

La galerie Villa des Tourelles est membre du réseau Tram.
Elle bénéficie du soutien de la Direction régionale des affaires culturelles d’Ile-de-France, du Conseil régional d’Ile-de-France et du Conseil général des Hauts-de-Seine.

Retrouvez l’actualité de la Galerie Villa des Tourelles sur Facebook ou sur le web de la ville de Nanterre.

9, rue des Anciennes-Mairies - 92000 - Nanterre.
RER A : Nanterre-Ville.

publié le mercredi Mai 2011

Exposition Éric Aupol à la galerie Polaris.

Vitae nova, "Les espaces".

La série les espaces (2009-2011) marque une nouvelle étape dans la poursuite de "Vitae nova", projet qu’Éric Aupol a entamé il y a trois ans (lauréat de la Villa Médicis Hors-les-Murs, avec le soutien de la DRAC Ile de France - Aide Individuelle à la Création).
Réalisée dans différents pays européens (Espagne, France, Autriche,…), cette série se concentre sur des lieux de transit, lieux de vie ou de travail de migrants vivant en Europe, que l’artiste a également photographiés à contre-jour. Espaces qui semblent à l’abord vide de sens, vide de vie, cadrés au seuil de la description, mais où, petit à petit, notre regard décèle une certaine nostalgie, une douceur peut-être due à une absence physique de l’homme.

Du 7 mai au 4 juin.
Du mardi au vendredi de 13h à 19h, le samedi de 11h à 13h et de 14h à 19h.
15, rue des Arquebusiers - 75003 - Paris.
Galerie Polaris

publié le mardi Mai 2011
CAUE 92